Le récit de Gislain Ouellette

J’aurais bien voulu recevoir un diagnostic plus tôt

afin de pouvoir jouir d’une bonne qualité de vie plus tôt.

OE-Gil-Green flipped2Imaginez abandonner l’école à 15 ans, quitter la maison pour aller vivre seul à 16 ans et changer d’emploi comme on change d’humeur. C’était moi il y a 20 ans. Les premiers symptômes de ma maladie se sont manifestés lorsque j’avais 12 ans. Je vivais dans une petite communauté et je brûlais des ponts rapidement.

À l’époque, je croyais que j’étais un enfant rebelle ordinaire; je m’absentais de l’école et du travail. Ce n’est qu’à 23 ans que j’ai reçu un diagnostic de maladie mentale. Aujourd’hui, grâce à des donateurs généreux, les enfants de votre communauté ont accès à une gamme complète de services spécialisés de santé mentale offerts par l’Unité de santé mentale pour enfants et adolescents du Centre régional de santé de North Bay. J’aurais bien voulu recevoir un diagnostic plus tôt afin de pouvoir jouir d’une bonne qualité de vie plus tôt.

C’est à la fin de l’adolescence et au début de la vingtaine que j’ai éprouvé le plus de problèmes. Comme bien d’autres personnes atteintes d’une maladie mentale non diagnostiquée, je me suis mis à consommer de l’alcool et d’autres drogues. La fin de l’adolescence et le début de la vie adulte sont les années pendant lesquelles la plupart des troubles bipolaires font leur apparition et il peut s’écouler des années avant qu’on reçoive un diagnostic et qu’on entreprenne un traitement.

Il a fallu un certain temps et plusieurs hospitalisations avant que je parvienne à gérer ma maladie. Ce fut un parcours difficile, mais je suis heureux de dire que ma maladie ne me contrôle plus. Aujourd’hui, je raconte mes expériences aux autres, je les aide à gérer leur maladie et je les dirige vers les systèmes de soutien communautaires.

Chez la plupart des patients avec qui je travaille, la maladie mentale, p. ex. la schizophrénie, le trouble dépressif majeur et le trouble bipolaire, s’est déclarée à l’adolescence, comme pour moi. Il est important de reconnaître les symptômes le plus tôt possible afin d’assurer un diagnostic et un traitement précoces. Plus le diagnostic est posé tôt, plus l’enfant pourra gérer sa maladie tôt et s’épanouir.

Voilà pourquoi nous avons besoin de votre aide. Le don généreux que vous ferez aujourd’hui permettra à un enfant d’éviter la souffrance et de saisir une foule de possibilités. Vos dons vont offrir un soutien indispensable aux programmes et services essentiels fournis par l’Unité de santé mentale pour enfants et adolescents.

 NoteFRAu Canada, on estime que 20 % des jeunes sont atteints d’une maladie mentale ou d’un trouble mental. C’est déchirant de constater que, en moyenne, nous perdons deux jeunes Canadiens par jour au suicide. J’ai moi-même souvent eu des pensées suicidaires pendant mon adolescence et au début de ma vie adulte, jusqu’à ce que je reçoive un diagnostic. C’est en appuyant les programmes pour les jeunes axés sur l’intervention, le diagnostic et le traitement précoces que vous pouvez le mieux contribuer à changer cette statistique et des vies.

L’Unité de santé mentale pour enfants et adolescents a ouvert ses portes il y a 11 mois seulement et on y a déjà traité plus de 100 enfants de 4 à 18 ans. C’est plus que le double du nombre d’enfants ayant reçu des services l’année précédente, lorsque le programme n’était offert qu’à Sudbury. L’accessibilité sauve des vies!

Des amis généreux, comme vous, permettront à l’Unité de santé mentale pour enfants et adolescents du CRSNB de continuer à fournir des services spécialisés à plus de 100 enfants chaque année. En outre, tous les ans, plus de 22 700 patients adultes reçoivent des services de santé mentale pour patients hospitalisés à Sudbury et à North Bay ainsi qu’en consultation externe d’un bout à l’autre de la région.

Vous pouvez aider les enfants de votre communauté à continuer d’avoir accès à ces services régionaux importants près de chez eux et à jouir d’une qualité de vie que je n’ai jamais eue.

Je vous remercie à l’avance de nous aider à changer la vie des enfants de votre région et je vous prie d’agréer, chère donatrice, cher donateur, mes salutations distinguées.

Gislain Ouellette

North Bay

50, promenade College
C.P. 2500
North Bay (Ontario)
P1B 5A4
Tél. : 705-474-8600

feature buttons

Sudbury

680, promenade Kirkwood
Sudbury (Ontario)
P3E 1X3
Tél. : 705-675-9193
Téléc. : 705-675-6817

feature buttons

Carte du CRSNB

Laissez-nous vous guider vers où vous devez aller.

Guide des visiteurs

feature buttons