Le récit de Tara Blake

En 2016, tandis que j’apprêtais la dinde pour le souper de l’Action de grâce, le bas de ma main a effleuré mon sein. J’ai senti quelque chose et j’ai figé.

Dans le miroir de la salle de bain, je voyais une masse dure sur mon sein gauche et je pouvais la palper. J’ai alors appelé mon mari, qui était sorti avec nos cinq enfants, alors âgés de 3 à 14 ans.

Je me suis sentie envahie par la peur et la panique. Le cancer du sein ne m’était jamais passé par l’idée. Je faisais tout ce que je pouvais pour garder ma famille en bonne santé. Je suis diététiste et instructrice de conditionnement physique, je ne fume pas, j’ai allaité mes enfants et je prends un verre à l’occasion seulement.

J’ai pu avoir un rendez-vous chez mon médecin de famille sans tarder et, quelques jours plus tard, je me suis retrouvée à l’hôpital pour subir une mammographie et une échographie d’urgence. Le radiologiste a immédiatement demandé une biopsie afin de déterminer si la masse était cancéreuse – et elle l’était. Comme on l’avait qualifiée de tumeur de haut grade, c’est-à-dire que sa croissance était agressive, mon équipe de soins a vite pris la situation en main.

Il me fallait prendre toutes sortes de décisions difficiles, dont choisir entre une lumpectomie ou une mastectomie. J’ai décidé que, pour moi, la mastectomie était le meilleur choix. On ne pouvait pas savoir de quelle sorte de tumeur il s’agissait jusqu’à après l’intervention. À ce moment-là, ce qui comptait le plus pour moi, c’était d’être là pour mes enfants.

Comme j’ai subi tous les tests de diagnostic ici même, à North Bay, mes médecins ont pu obtenir rapidement des renseignements importants. Le temps joue pour beaucoup dans le sort des patients. Le fait de recevoir rapidement tous les renseignements nécessaires m’a permis de prendre des décisions éclairées concernant le plan de soins qui me convenait le mieux.

J’ai aussi subi mon intervention chirurgicale à North Bay même, et les analyses de laboratoire ont permis de confirmer qu’il s’agissait d’une tumeur rare, qui évoluait rapidement. Il n’a fallu que quatre semaines pour que j’entreprenne un régime agressif de chimiothérapie. Compte tenu du type de cancer et de mon âge, mes médecins voulaient attaquer le cancer de plein fouet.

Grâce à la bonté et à la générosité de notre communauté, qui aide l’hôpital à acheter de l’équipement médical à la fine pointe de la technologie, l’établissement du diagnostic, la chirurgie et la chimiothérapie ont pu se faire en peu de temps, et ce, près de chez moi. J’ai même pu avoir des rendez-vous avec mon oncologue de Sudbury au moyen du service de télémédecine offert à l’hôpital.

Je suis des plus reconnaissantes des soins exceptionnels que j’ai reçus et du fait que mon traitement n’a pas perturbé ma vie familiale plus qu’il ne l’a fallu. Comme j’ai reçu tous mes soins à North Bay, j’ai pu participer au quotidien de mes enfants. Je pouvais les serrer dans mes bras, leur lire des histoires à l’heure du coucher et les voir partir pour l’école le matin. Je n’ai peut-être pas pu participer à toutes leurs activités et aventures, mais nous avons réussi à surmonter cet obstacle ensemble.Vos dons généreux permettent l’achat de l’équipement médical dont l’hôpital a grandement besoin. Avoir à notre portée tous ces services et cet équipement, c’est tout un cadeau pour la communauté médicale, les patients et les familles. Cela permet de poser des diagnostics plus rapidement et de réduire les temps d’attente, ce qui peut avoir un effet sur les résultats et apaiser, dans une certaine mesure, les périodes difficiles. De plus, nous pouvons rester près de nos proches, là où nous devrions être, surtout pendant une épreuve.

Un diagnostic de cancer a un effet sur tout le monde. Comme maman, je ne voulais pas que mes enfants s’inquiètent; c’était ma responsabilité. Mes enfants ont pu constater les excellents soins que j’ai reçus. Ma fille aînée était tellement inspirée qu’elle et son amie ont décidé de vendre de la limonade et d’organiser une vente-débarras pour recueillir des fonds pour l’Unité de chimiothérapie. Nous savons que chaque don compte!

J’espère que vous vous joindrez à moi et à ma famille pour faire un don à notre hôpital. Votre don servira à appuyer la campagne Des soins contre le cancer près de chez soi, et aidera l’hôpital à se procurer des appareils médicaux ultramodernes qui permettent de soigner les patients comme moi. C’est un cadeau qui sera fort apprécié de tous.

La réalité est là : au cours de votre vie, un ami, un membre de la famille ou peut-être vous-même serez touché par le cancer. Il est donc important de faire en sorte que notre hôpital soit doté de l’équipement médical de pointe nécessaire pour aider à diagnostiquer le cancer à un stade précoce et à s’assurer que les patients se font traiter le plus rapidement possible.

Je vous souhaite santé et bonheur.

Tara Blake

North Bay

50, promenade College
C.P. 2500
North Bay (Ontario)
P1B 5A4
Tél. : 705-474-8600

feature buttons

Sudbury

680, promenade Kirkwood
Sudbury (Ontario)
P3E 1X3
Tél. : 705-675-9193
Téléc. : 705-675-6817

feature buttons

Carte du CRSNB

Laissez-nous vous guider vers où vous devez aller.

Guide des visiteurs

feature buttons